Quel matériel pour débuter en couture ?

Bonjour à tous,

Il m’est arrivé de nombreuses fois d’être contactée par des lecteurs ou des proches pour savoir ce qu’il faut acheter pour commencer à coudre. On pense à la machine, mais après ? Il y a tant d’accessoires et d’écart de prix entre les marques qu’on ne sait pas où donner de la tête.

Dans cet article, je vais me concentrer sur l’essentiel, et vous proposerai parfois deux alternatives : une bon marché, et une de haute qualité. Pourquoi ces deux alternatives ? Car je suis à la fois convaincue que du matériel de qualité est plus durable et plus efficace, et qu’il permet ainsi de bien plus apprécier ses moments couture. Pour autant, je suis consciente qu’il est cher, et que l’on ne peut pas se permettre de dépenser tout son argent de poche 😉 dans des ciseaux ou des épingles si l’on ne sait pas encore quel sera notre niveau d’investissement.

Voici la liste du matériel qui me semble essentiel :

  1. La machine à coudre
  2. Les ciseaux
  3. Les aiguilles
  4. Les épingles (simples et à nourrice)
  5. Le découd-vite
  6. La mètre ruban et la règle
  7. Le papier de soie
  8. Les outils de marquage (craie tailleur, stylo frixion)
  9. le fil
  10. Le fer à repasser

1. La machine à coudre

C’est un essentiel si vous souhaitez coudre plus que de petits accessoires : de grandes longueurs, ou des vêtements. J’ai une fois réalisé des coussins à la main car ma machine était en panne… Comment dire… 😉 Je n’ai pas l’expérience d’assez de machines pour pouvoir vous conseiller. Si vous débutez, vous pouvez commencer par une machine mécanique. Allez faire un tour du côté des marques Singer, Janome, Pfaff, Brother… Si vous souhaitez investir, alors je vous conseille d’aller vers une électronique, beaucoup plus polyvalente et qui demande moins de réglages. Je viens de passer à la marque Janome de mon côté.

2. Des ciseaux

C’est la base ! Ils deviendront vite vos précieux… Il est obligatoire et nécessaire de séparer vos ciseaux tissus de vos ciseaux papier. Utiliser la même paire pour les deux matières fera qu’ils ne couperont bien ni l’une ni l’autre ! Je vous conseille en prime d’avoir une petite paire, qui permet de couper avec plus de précision quand vous en avez besoin (couper les fils par exemple).

Ma recommandation ultime : la marque Fiskars, je ne me fournis que chez eux :

Si vous ne voulez pas investir, sachez qu’il faudra remplacer vos ciseaux sous peu, mais voici quelques articles qui pourraient faire l’affaire :

3. Les aiguilles

Il y a les aiguilles pour couture à la main (toujours plus délicates quand vous y mettez le prix, mais l’investissement est quoi qu’il arrive assez faible) et les aiguilles pour la couture machine (et alors là, je vous recommande vraiment d’aller vers les marques de qualité : Bohin, et le top du top : Schmetz ! Attention à les adapter à vos types de tissus, sinon vos points vont sauter ! Les universelles sont en fait réservées aux tissus chaine et trame non délicats ! Pour la viscose et les tissus délicats, choisissez des microtex; pour les mailles, choisissez des aiguilles jersey, et pour le rest (soie, cuir, etc…) il existe souvent des aiguilles spéciales. Des que vous sentez que votre point n’est plus aussi joli, c’est sûrement que votre aiguille est émoussée, pas de miracle, il faut simplement la remplacer et la jeter…

Voici ma sélection qui est à la fois petit budget et haute qualité :

4. Les épingles

Il faut les choisir très fines pour que votre tissu ne s’abîme pas (les épingles de mauvaises qualité peuvent laisser des trous dans vos tissus ou les accrocher). En plus de vos épingles, vous aurez certainement besoin d’un porte aiguille et d’un petit lot d’épingles à nourrices (pour passer les élastiques et les lacets ! )

5. Le découd-vite

Indispensable pour retirer facilement vous coutures si vous avez raté, et pour ouvrir les boutonnières. Attention à ne pas couper votre tissu ! Il y en a souvent un dans les accessoires de votre machine à coudre

6. La règle et le mètre ruban

La couture est une histoire de mesures… Pour prendre les vôtres, rien de mieux qu’un mètre ruban ! Et même si vous pouvez débuter avec une règle d’écolier pour tracer vos patrons, une règle transparente et un peu large est idéale selon moi.

7. Le papier de soie

Très utile pour recopier vos patrons, les tracer, les modifier. Mais aussi pour disposer de petits morceaux sous vos tissus délicats lorsque vous démarrez vos premiers points de couture. Il existe en rouleau ou en feuilles pliées. Et si vous êtes en rupture, pensez au papier cuisson ou aux papiers souvent présents dans vos boîtes à chaussures !

8. Les outils de marquage

L’outil le plus connu est la craie tailleur. De mon côté, je ne la trouve pas très pratique, car parfois difficile à effacer et pas très précise. J’ai deux alternatives que j’affexione beaucoup : les stylos effaçables Frixion, qui partent avec la chaleur du fer à repasser (à bien vérifier sur une chute avant, vous pourriez avoir de mauvaises surprises) ou quand ce n’est pas possible, la craie tailleur rechargeable, qui sème de la poudre quand on la fait rouler sur son tissu.

9. Le fil

Il me semble essentiel d’avoir au moins quelques couleurs de base : d’abord le noir et le blanc, puis le blanc cassé, le bleu, le rouge et le vert (selon les couleurs que vous aimez coudre). Pour de très belles finitions il vous faudra choisir le coloris totalement similaire à celui de votre tissu. J’ai deux marques favorites : Coats et Gutterman. Les fils de qualité font toute la différence : la machine ne les boude pas, ils cassent moins et sont très fins et donc discrets sur vos cousettes. Le fil universel est le fil polyester (ou fil pour tout coudre): il est très fin et résistant, vous pouvez l’utiliser aussi lorsque vous cousez du coton. Attention cependant, si vous teignez votre ouvrage, le fil ne changera pas de couleur !

10. Le fer à repasser

Vous ne pouvez pas passer à côté si vous voulez de jolies finitions. Il est INDISPENSABLE. Il faut repasser votre tissu avant la couture, préparer vos ourlets, repasser vos coutures, etc… sans lui, vous n’arriverez jamais à un résultat qualitatif ( j’ai longuement essayé de résister – la flemme, vous connaissez ? – mais rien n’y fait ! ). De mon côté, j’ai une centrale vapeur de compet, également très utile pour faciliter le repassage au quotidien !

Ce n’est que le début… et oui, la couture n’est pas l’activité idéale pour faire des économies, il faut forcément un investissement de départ. J’espère que cet article vous sera utile pour faire les bons choix, et n’hésitez surtout pas à me dire ce que vous avez choisi, ou à me poser vos questions !

A très bientôt !

8 réflexions sur “Quel matériel pour débuter en couture ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s