[TUTO COUTURE] Le masque grand public sans buée dans les lunettes et confortable pour le nez, sans couture milieu !

Bonjour à tous,

Bienvenue sur mon tuto de masque artisanal confortable, qui laisse de la place pour l’arête des grands nez comme le mien, et qui permet le port de lunettes en réduisant la buée, le tout sans couture au milieu.

J’ai tout fait pour détailler ce tutoriel au maximum, afin que même les débutants en couture puissent se lancer.

Pourquoi j’ai décidé de publier ce tuto ?

Car j’ai cousu pour moi des masques du modèle recommandé par l’AFNOR, mais quand on a un nez plutôt grand, et que ce n’est pas tout plat entre nos yeux, je trouve que le masque est difficile à porter plus de quelques dizaines de minutes car il écrase l’arête du nez.

Car j’ai cousu pour les autres des masques du modèle recommandé par l’AFNOR, mais qu’ils n’arrivent pas à les porter avec des lunettes, il y a tellement de buée qu’ils ne voient plus rien, pas pratique pour se déplacer ou faire les courses, et ont donc tendance à baisser leur masque, ce qui ne protège plus personne et oblige à toucher le masque avec les doigts !

Car je n’ai pas voulu coudre les patrons que je trouvais pour remédier à ce problème puisqu’ils avaient une couture au milieu, ce qui est dérecommandé car cela augmenterait la perméabilité du masque pile la où on respire…

J’ai trouvé un nouveau type de masque, avec un pli/pince sur l’arête du nez (comme ceci https://youtu.be/QkEWqKntdSc ) mais une fois cousu en plusieurs épaisseurs, le résultat était très décevant à cause du déséquilibre créé par le pli côté, qui faisait pencher mon nez !

J’ai essayé des dizaines de modifications, dont le fait de froncer autour de l’arête du nez, mais ce fut un échec cuisant quand au style 😉

Ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Je me suis donc cassée la tête et j’ai créé un masque « sur mesure » en m’inspirant de différents patrons, en enchaînant les toiles pour trouver une manière de faire tenir le patron sans déséquilibrer ou trop appuyer sur le nez, tout en étant bien collé à l’arête du nez pour les lunettes.

Le patron mis à disposition convient parfaitement à mon visage, et celui de l’amoureux qui a un visage plus grand et un nez plus petit, mais il faudra peut être l’adapter légèrement à votre propre morphologie.

J’ai réalisé deux modèles : un CONFORT, et un LUNETTES. Le port de lunettes est facilité par le modèle LUNETTES, le modèle CONFORT est plus discret mais laisse légèrement passer la buée. Si vous ne portez pas toujours des lunettes (de vue ou de soleil), il est possible de retourner la languette du modèle LUNETTES pour se rapprocher du visuel du modèle CONFORT.

VOUS POUVEZ TELECHARGER LE PATRON AU FORMAT PDF ICI

Pour rappel, il ne s’agit pas d’un dispositif medical, il ne protège pas du covid. C’est un masque grand public qui permet de limiter la propagation des gouttelettes et de ne pas se toucher le nez ou la bouche !

Se laver les mains avant de l’enfiler, puis ne le manipuler que par les élastiques pour ne pas le contaminer avec ses mains sales !

Les étapes

1 ) Choisissez votre tissu

Il y a deux écoles : le coton tissé serré type popeline/liberty ou le crêpe polyester tissé très serré.

Le métrage nécessaire est de 36cm x 47 cm ou 108 cm x 18 cm
Vous pouvez aussi utiliser des chutes, vous aurez besoin d’un rectangle de 18cm x 36cm minimum pour le devant et deux rectangles de 18cm x 36 cm et 11cm x 36cm pour la doublure.

Plus le tissage est serré, plus le masque est filtrant (mais plus il est filtrant, plus il est difficile de respirer, il faut trouver un juste milieu…)

Il est essentiel que le tissu soit lavable à 60 degrés minimum, et que vous l’ayez lavé à cette température au préalable pour éviter qu’il ne se déforme après couture !

Le modèle permet en plus d’ajouter une couche supplémentaire jetable ou non à l’intérieur, idéalement un mouchoir en papier, ou du sopalin où un morceau de microfibre.

De mon côté, ayant la peau sensible et réactive, je réalise mes masques en popeline de coton (type draps), et j’y insère une feuille de Sopalin pliée en 4 pour ajouter un effet filtrant. Mais idéalement, il vaut mieux un mouchoir en papier, conçu pour être au contact du visage, qui présente moins de risque d’inhaler des particules.

2) Choisissez votre lien

Il vous faudra idéalement de l’élastique.

Deux solutions si vous n’en avez pas:

– remplacer par une autre matière extensible, comme des bandes découpées dans du jersey (vous savez ces vieux tee-shirts que vous gardez car ils pourraient servir de pyjama) ou bien des élastiques à cheveux qu’il faudra venir glisser au moment d’ourlet les côtés. D’ailleurs, voici une super vidéo d’une lectrice du blog pour fabriquer de l’élastique à partir d’une chaussette qui aurait perdu sa paire : https://youtu.be/xYwAalO7R7k !

– remplacer pas un ruban non extensible : un grand lacet de basket, du biais replié et cousu sur son rebord, ou n’importe quel ruban.

3) Préparer le reste de votre matériel

Enfin, vous aurez besoin du matériel de couture de base :

– votre patron, ou une feuille, une règle et un crayon pour le dessin
– une machine à coudre ou bien du fil et une aiguille
– un fer à repasser
– des ciseaux
– des épingles
– une épingle à nourrice

4) Imprimez ou recopiez le patron

Imprimez ou recopiez le patron, y compris les repères (petits crans dans les marges de couture) puis découpez le sur le trait extérieur.

Les marges de couture de 1cm sont incluses.

VOUS POUVEZ TELECHARGER LE PATRON AU FORMAT PDF ICI

J’AI REALISE UNE VIDEO COMPLETE DU MONTAGE, POUR VOUS GUIDER TOUT AU LONG DE LA COUTURE

5) Couper votre tissu
Le patron se coupe sur le pli du tissu. Les marges de couture de sont incluses dans le patron.
Repassez votre tissu s’il est froissé, pliez votre tissu en deux dans le sens de la hauteur, placez le repère « couper au pli » du patron sur le bord du tissu plié en deux, épinglez pour maintenir en place et coupez sur les bords du patron, deux fois la pièce A et une fois la pièce B, marquez les repères au crayon effaçable, à la craie, au crayon à papier dans les marges de couture ou avec de petits coups de ciseaux de 5mm maximum

6) Préparez vos éléments

Réalisez des ourlets des deux doublures qui créeront une ouverture à l’intérieur du masque, comme pour une taie d’oreiller. Pour cela, sur le bas de la doublure A et le haut de la doublure B, repliez sur 1cm, repassez, repliez sur 1 cm à nouveau, repassez, cousez à 7 ou 8mm du bord

Réalisez les plis qui vont donner la forme du menton et du nez.
– posez la partie principale (devant) de votre masque, endroit du tissu face à vous. Rabattez les repères 2 sur 4 et 1 sur 3 en haut et en bas du masque, epinglez
– poses les doublures de votre masque, envers du tissu face à vous. Rabattez les repères 2 sur 4 et 1 sur 3 en haut et en bas du masque, epinglez

Avant de passer à l’étape suivante, je vous conseille de vérifier (en faisant bien attention à ne pas vous blesser avec les épingles) que le masque convient bien à votre morphologie de visage, pour l’ajuster si besoin

7) Assemblez et retrounez

Assemblez endroit contre endroit les deux bords supérieurs de votre pièce principale A et de la doublure A, et endroit it contre endroit les deux bords inférieurs de votre pièce A et de la doublure B. Les marges de coutures sont de 1cm.

Crantez ou réduisez les marges de couture et retournez.

8) Finalisez les côtés

Si vous avez une machine, surfilez ou réalisez un point zig zag le long des côtes du masque, pour maintenir les côtés ensemble. Vous devez avoir un côté qui mesure environ 10cm.

Réalisez les coulisses des deux côtés opposés. Pour cela, repliez sur 1,5cm, repassez, repliez sur 1,5 cm à nouveau, repassez, cousez à 1,2 ou 1,3 du bord.

Attention, si vous utilisez des élastiques à cheveux, il faut coudre en maintenant les élastiques à l’intérieur, car bous ne pourrez pas les glisser après couture.

9) Insérez le ou les liens

Utilisez une épingle à nourrice pour faire passer votre élastiques ou votre ruban. Selon votre matériel et vos préférences, vous pouvez choisir
– soit de placer des élastiques derrière les oreilles :
– soit de placer rubans ou élastiques autour de votre tête.

10) Bravo c’est terminé !

J’espère que ce tuto est assez détaillé et qu’il vous sera utile, je me tiens à votre disposition si vous avez des questions !

Je vous recommande de laver une première fois ce masque avant de le porter.

Avant d’enfiler le masque, lavez-vous les mains, glissez idéalement un mouchoir ou une feuille de sopalin dans l’ouverture, et enfilez.

N’oubliez pas que ce masque est mieux que rien mais n’est pas un dispositif médical… Le meilleur moyen de se protéger et de protéger les autres est de limiter les interactions et d’appliquer les fameux gestes barrière !

À bientôt pour des cousettes plus légères 🙂

33 réflexions sur “[TUTO COUTURE] Le masque grand public sans buée dans les lunettes et confortable pour le nez, sans couture milieu !

      • Karine dit :

        Bonjour, j’ai fait un essai pour mon mari qui porte des lunettes et a vite de la buée, je trouve vos explications et Tuto très bien expliqué pour moi qui suis débutante en couture.
        Il est trop petit pour sa taille, comment puis-je le rallonger, si je rajoute quelques centimètres au milieu, est-ce que les plis conviendront toujours ?
        Merci de m’aider et encore bravo pour ce que vous faites

        J'aime

      • odette et des paillettes dit :

        Bonjour Karine, merci pour votre message. Est il trop petit pour lui en hauteur ou en largeur ? En hauteur, vous pouvez ajouter quelques centimètres au milieu sans problème. En largeur, selon comment le masque lui va au nez, il faudra ajouter des centimètres soit au pli, soit sur les côtés, soit repartir. Bonne couture !

        J'aime

  1. Aurélie dit :

    Je suis débutante en couture et j’ai réussi à le réaliser grâce à vos explications complètes, merci ! Il est beaucoup plus confortable que le masque à plis AFNOR qui ne convenait pas à mon visage, je respire sans aucune difficulté avec celui-ci ! Je suis toutefois un peu serrée au niveau de la pointe et du milieu de l’arrête du nez, avez-vous un conseil pour m’aider à l’adapter ? Je pense qu’il me faudrait un petit peu plus de place au milieu du masque, pensez-vous que décaler les pinces de quelques centimètres vers l’extérieur pourrait m’aider ? N’ayant aucune expérience, j’ai du mal à me rendre compte… Merci pour votre aide 🙂

    J'aime

    • odette et des paillettes dit :

      Merci beaucoup pour votre retour ! Je suis contente si les explications vous ont été utiles, vous pouvez essayer soit de déplacer les pinces vers les côtés si la largeur du masque vous convient, soit d’agrandir légèrement la zone du milieu si vous trouvez trouvez que le masque n’est pas assez large. Si vous le souhaitez, vous pouvez m’envoyer des photos via l’onglet contact du blog pour que je puisse mieux vous guider.

      J'aime

  2. zaidi samia dit :

    😊 merci pour ce partage.
    Je viens de le tester je confirme pas de buée et ça c’est top 😷 lorsque l’on porte des lunettes porter un masque avec ce model c’est bien moins contraignant. Je ne sait comment vous remercier c’ est très gentil de votre part.
    Concernant le tuto , à l’impression j’avais des centimètres différents sur le Patron 15 pour les 16 indiqué et 8,5 pour les 9. J’ai donc redessiné pour correspondre au Patron. Je ne suis pas sur d’avoir tout à fait exact mais bon pour un test c’est pas si grave.
    J’ai trouver la vidéo un peu rapide mais avec des retours arrière et de la patience je m’en suis sorti , ce sera plus facile pour les prochains. Le seul point ennuyeux ce serait les épaisseurs et je crains pour ma MAC, je me limiterai donc à une petite série pour mon entourage qui portent des lunettes .
    Encore bravo bonne soirée

    J'aime

  3. Léa dit :

    Un grand merci pour ce tuto et ce patron ! 🙂
    Mon conjoint et moi portant tous les deux des lunettes, le masque afnor, c’était juste pas possible… Et on ne se retient pas de respirer dans celui-ci ! Pour ma part, j’ai « simplifié » le masque : je ne fais pas de poche (pas sûre que la filtration soit vraiment meilleure avec du sopalin ou des mouchoirs), donc je couds directement les 2 pièces A ensemble, je retourne et je fais les pinces ensuite. Le patron est parfait pour mon conjoint (version lunettes), pour moi, j’ai fait un « entre-deux » entre le lunette et le confort en enlevant environ 1 cm sur l’ailette du nez, sinon le tissu frottait sur mes yeux.

    J'aime

  4. Sylvia dit :

    Bonjour Odette! Merci pour votre patron très intéressant à la lumière de toutes les contraintes et préférences et/ou habitudes que nous (le grand public) naviguons ces jours-ci. Je vous suis très reconnaissante. Pour améliorer les instructions sur ce blogue, j’aurais une petite suggestion: Je ne comprends pas très bien la numérotation des plis et comment 4 « peut » (d’après ma lecture du gabarit …) se replier sur 2 et 3 sur 1, etc. Ajouter des flèches aux photos? … J’ai hâte de me pencher plus là-dessus en réalisant votre modèle, car je trouve qu’il est très beau, surtout par rapport aux désavantages que certains mentionnent avec le masque « plat » version Afnor, qui honnêtement m’aplatit le nez également! Très belle réalisation — c’est super que vous insistiez sur des détails « esthétiques », par exemple l’importance de bien aligner la feuille découpée avec les motifs sur le tissus! Merci pour votre esprit de beauté, votre esprit de partage / votre générosité et finalement certaines leçons « pratiques », telles que l’importance de ne pas bouziller ses aiguilles de MAC en passant par dessus les épingles ou encore le fait de nous rappeler combien c’est facile et important de faire un simple allez-retour pour finir ses coutures: Merci! (Question « allez-retour »: C’est quoi, encore, la « règle » pour finir les coutures zig-zag? … Faut-il changer de couture (faire une couture droite pour commencer et finir? …) Outre cela, un petit bémol: Je ne sais pas si il y a ça en France, mais ici en Amérique du Nord on peut acheter des petites pinces (les miennes sont d’ailleurs faites au Japon …) et j’ai lu que c’est mieux que les épingles qui percent à cause des « petits trous, toujours des p’tits trous … » ;-)) Mais à votre place, je ne referais pas votre vidéo à cause de ça! Il va juste un peu trop vite pour tout le monde, mais votre blogue explique tout avec grande générosité. Merci encore et bravo! Dorénavant, je vous suis sur Insta!

    J'aime

  5. taracourage dit :

    Bonjour Odette! Merci pour votre patron très intéressant à la lumière de toutes les contraintes et préférences et/ou habitudes que nous (le grand public) naviguons ces jours-ci. Je vous suis très reconnaissante. Pour améliorer les instructions sur ce blogue, j’aurais une petite suggestion: Je ne comprends pas très bien la numérotation des plis et comment 4 « peut » (d’après ma lecture du gabarit …) se replier sur 2 et 3 sur 1, etc. Ajouter des flèches aux photos? … J’ai hâte de me pencher plus là-dessus en réalisant votre modèle, car je trouve qu’il est très beau, surtout par rapport aux désavantages que certains mentionnent avec le masque « plat » version Afnor, qui honnêtement m’aplatit le nez également! Très belle réalisation — c’est super que vous insistiez sur des détails « esthétiques », par exemple l’importance de bien aligner la feuille découpée avec les motifs sur le tissus! Merci pour votre esprit de beauté, votre esprit de partage / votre générosité et finalement certaines leçons « pratiques », telles que l’importance de ne pas bouziller ses aiguilles de MAC en passant par dessus les épingles ou encore le fait de nous rappeler combien c’est facile et important de faire un simple allez-retour pour finir ses coutures: Merci! (Question « allez-retour »: C’est quoi, encore, la « règle » pour finir les coutures zig-zag? … Faut-il changer de couture (faire une couture droite pour commencer et finir? …) Outre cela, un petit bémol: Je ne sais pas si il y a ça en France, mais ici en Amérique du Nord on peut acheter des petites pinces (les miennes sont d’ailleurs faites au Japon …) et j’ai lu que c’est mieux que les épingles qui percent à cause des « petits trous, toujours des p’tits trous … » ;-)) Mais à votre place, je ne referais pas votre vidéo à cause de ça! Il va juste un peu trop vite pour tout le monde, mais votre blogue explique tout avec grande générosité. Merci encore et bravo! Dorénavant, je vous suis sur Insta!

    J'aime

    • odette et des paillettes dit :

      Bonjour, merci beaucoup pour votre retour. Je prends note de la modification pour les plis, si jamais je réédite le patron ou le Tuto. Effectivement il vaut mieux des pinces, ou piquer les épingles dans les marges de couture ! Pour l’aller retour, il s’agit juste de quelques points arrière, vous pouvez les réaliser dans le point que vous utilisiez en avant. Merci encore pour votre commentaire détaillé !

      J'aime

  6. Adèle Coupa dit :

    Bonjour,
    Vous spécifiéz que les marges de couture sont incluses sur le patron, mais rien
    n’indique de combien, spécialement pour le haut du masque. Tout est parfait dans
    la démo sauf ce petit détail. Merci

    J'aime

  7. Rachel dit :

    Bonjour, mon mari à lunettes a validé le masque 🙂 quelle est la longueur du biais que vous utilisez pour pouvoir l’attacher ? Je suis pas fan des élastiques. Merci beaucoup ! Rachel

    J'aime

    • odette et des paillettes dit :

      Bonjour Rachel, Super ! Pour le biais je dirais qu’il faut 1m à 1m30 par masque. Autre option que je trouve mieux que le biais et les élastiques, découper une bande de jersey (dans du tissu, un vieux tee-shirt, un collant, ou une chaussette – j’ai mis un lien dans mon tuto) : le gros avantage est que ça gêne moins que le biais car extensible, et il y a quand même une légère élasticité qui permet un bon maintien et beaucoup de confort ! Avec une chaussette vous avez de quoi faire minimum 2 masques, et dans un collant j’en ai fait rentrer 10 😉

      J'aime

  8. Lorton Marie Claude dit :

    Bonjour et merci pour votre tuto. Par contre mettre du sopalin en couche n’est pas recommandé pour la santé, on peut inhaler des particules. Il faut mieux mettre un mouchoir en papier.

    J'aime

  9. ckcsjaj dit :

    Bonjour,
    Merci beaucoup pour ce tuto superbement bien fait.

    Je recherche un modèle confortable pour les coachs de mon club de sport, donc un masque dans lequel on peut parler et donner des indications assez fortes et respirer… Parce que dans le 3plis je mange du tissus 😅.
    J’ai essayé votre modèle avec l’option lunette, il est bien confort mais j’ai le soucis qu’en parlant le masque bouge vers le bas chez moi.

    Est-ce que vous pensez qu’il serait possible d’ajouter une barrette pince nez pour le faire tenir ? Mais comment ? Ou bien auriez-vous une idée de ce que je pourrais faire pour éviter ce soucis ?

    Merci d’avance pour vos conseils.

    J'aime

  10. GRAFTIAUX dit :

    Je viens trouver une astuce pour les porteurs de lunettes et éviter la buée. Il existe une entreprise
    Pince Mi qui fait des barrettes en tissu que l on coud ou adhésives.
    Merci pour voir tuto. Je vais le faire pour moi aujourd’hui et si ça j’en ferai pour les sœurs.
    Bravo

    J'aime

  11. WIkart dit :

    Bonjour Odette,
    Merci beaucoup pour votre tuto, indispensable pour les porteurs de lunettes.
    Il faut dire que l’AFNOR n’y a pas pensé et que depuis la diffusion de leur patron les experts se penchent (je les cite et c’est dans leur FAQ) sur ce problème. A vrai dire, ils s’y penchent tellement qu’ils vont finir par tomber. C’est comme pour les tissus à choisir dont la liste validée est pour plus de la moitié incompréhensible même pour les couturières aguerries. Et ce sont donc les particuliers qui y réfléchissent !
    Une petite remarque : en imprimant le patron en PDF, il est tronqué dans le bas.
    Par ailleurs, au lieu de « couper au pli », il faudrait peut-être indiquer : pliure, droit fil. Certaines seront tentées de couper (ou certains puisque des hommes se mettent à confectionner des masques).
    Merci aussi d’indiquer sur le PDF les dimensions du côté droit et des espaces entre les plis 1.2.3.4. On peut bien sûr mesurer mais ce serait plus simple.

    J'aime

  12. Joëlle BEGAUD dit :

    j’ai pris le C de 2CM pour un 0 . Il faudrait mettre les cm en minuscule sur le prochain patron, s’il vous plait Mon masque est trop grand du coup . merci pour le modèle

    J'aime

    • CHEVALIER dit :

      Bonjour

      Je suis aussi porteur de lunettes et avec plutôt une grosse tête (et non pas LA grosse tête ! lol).

      J’ai remplacé le lien de sacs congélation par un bout de fil électrique de 1,5 mm2 ( environ 10 cm pour moi). A la 1ère utilisation, il suffit de plier ce fil sur l’arete du nez et arrondir les 2 extrémités pour mieux plaquer sur les joues (et éviter les blessures sous les bouts de fils). Ça marche plutôt bien.
      Selon les besoins, le fil électrique peut être dénudé (enlever la gaine).

      Bonne journée
      Alain

      J'aime

  13. Joëlle dit :

    Je viens de « tomber » sur votre site et je n’ai qu’un mot : Merci et Bravo ! Merci pour votre générosité pour ce partage et bravo pour la vidéo et le Tuto ! Pour moi, il n’y a RIEN à redire….et pourtant je suis loin d’être une experte en couture….
    Encore merci, portez-vous bien….
    JOJO

    J'aime

  14. BERRY Laurence dit :

    Bonsoir, après avoir testé X modèles de toutes sortes, j’ai enfin trouvé le modèle idéal ; Il est confortable et ô miracle pas de buée je porte des lunettes et pour couronner le tout des prothèses auditives du coup le réglage des élastiques a été un peu fastidieux . je vais en refaire mais en ne mettant pas les élastiques coulissants mais séparés en haut et en bas.Merci pour ce tuto ! bonne soirée et portez vous bien

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s